duo analyseur d'air à particules fines et son purificateur d’air par ionisation
zoom_out_map
chevron_left chevron_right
-78,00 €

Packs Purificateur, ioniseur d'air - letempledelavie.fr

Respirer un air pur est devenu une priorité pour les pouvoirs publics. On oublie beaucoup que l'air est plus important que la nourriture et l'eau et les personnes les plus vulnérables sont les bébés, enfants en bas-âge, personnes asthmatiques, âgées ou présentant des maladies chroniques. Les polluants les plus importants sont les particules fines et ultra fines car elles se logent au plus profond de notre organisme causant chaque année en France près de 48 000 décès. Attention un IONISEUR n'est pas un climatiseur ou ventilateur.

487,00 € 565,00 € - 78,00 €
  • check Duo petit ioniseur + analyseur d'air
  • check Duo grand ioniseur + analyseur d'air
  • check Pack famille 3 ioniseurs + 1 analyseur d'air
  • check Pack grand famille 4 ioniseurs d'air + 1 analyseur
  • check Trio ioniseurs et son analyseur d'air
check Produit disponible à la vente
Fermer
  • Garanties sécurité (Paiement 100 % sécurisé) Garanties sécurité (Paiement 100 % sécurisé)
  • Livraison gratuite dés 130 € d\'achats  (par colissimo contre signature avec assurance transport sous 24h à 48h) Livraison gratuite dés 130 € d'achats (par colissimo contre signature avec assurance transport sous 24h à 48h)
rating Aucun avis pour le moment

Purifier son air par ionisation contre les particules fines avec TEGOYA


La pollution de l'air est un enjeu de santé publique, les particules et notamment les plus fines, sont désormais reconnues comme cause de maladies cardiovasculaires, de tension artérielle et de troubles du sommeil. En France, l’exposition chronique à la pollution de l’air est responsable  de  48 000 décès annuels et 20% des enfants de moins de 36 mois y souffrent d'asthme en 2018. C'est la 3ème cause de la mortalité en France après l'alcool et le tabac. En Europe c'est plus de 530 000 morts prématurés chaque année.


Petit rappel de la pollution de l'air


Les phénomènes naturels (éruptions volcaniques, incendies de forêts…) mais surtout les activités humaines (industrie transports, agriculture, chauffage résidentiel…) sont à l’origine d’émissions de polluants, sous forme de gaz ou de particules, dans l’atmosphère.

Une fois émises dans l’air, ces substances sont transportées  sous l’effet du vent, de la pluie, des gradients de températures dans l’atmosphère et cela parfois jusqu’à des milliers de kilomètres de la source d’émission.


Elles peuvent également subir des transformations par réactions chimiques sous l’effet de certaines conditions météorologiques (chaleur, lumière, humidité…) et par réactions dans l’air entre ces substances. Il en résulte l’apparition d’autres polluants.


Causes de décès dans la pollution de l'air extérieur


40 % : cardiopathies ischémiques ;

40 % : accident vasculaire cérébral ;

11 % : bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) ;

6 % : cancer du poumon ;

3 % : infections aiguës des voies respiratoires inférieures chez l'enfant.


Causes de décès dans la pollution de l'air intérieur


34 % : accident vasculaire cérébral ;

26 % : cardiopathies ischémiques ;

22 % : bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) ;

12 % : infections aiguës des voies respiratoires inférieures chez l'enfant ;

6 % : cancer du poumon.


Pour le Dr Maria Neira, Directeur du Département OMS "Santé publique, déterminants sociaux et environnementaux de la santé", "les risques dus à la pollution de l'air sont désormais plus importants qu'on ne le pensait, en particulier en ce qui concerne les cardiopathies et les accidents vasculaires cérébraux. Peu de risques ont un impact supérieur sur la santé mondiale à l'heure actuelle que la pollution de l'air ; les données factuelles indiquent la nécessité d'une action concertée pour rendre l'air que nous respirons plus propre."


Qu'est-ce-que les particules fines et ultra fines ?


Les particules fines et ultra fines sont les plus responsables en tant que polluants car elles pénètrent dans les poumons jusqu'au alvéoles et circulent via le sang causant inflammation, bronchopathie, cancer du poumon (Organisation mondiale de la Santé).


Elles peuvent provoquer ou aggraver des maladies cardiovasculaires et pulmonaires, des infarctus et des arythmies. Elles peuvent aussi provoquer des cancers. En 2013, 87 % de la population urbaine de l'Union européenne était exposée à des concentrations de PM2,5 dépassant la valeur fixée par l'OMS (10 microgrammes/m3 par an) pour protéger la santé humaine. Les normes européennes en matière de qualité atmosphérique étant moins strictes, seulement 9 % de la population était exposée à des taux de PM2,5 dépassant la valeur cible définie par l'UE. Les avantages liés à l'amélioration de la qualité de l'air en Europe sont évidents.


Le respect par l'ensemble des pays de l'UE des normes de l'OMS en matière de qualité de l'air permettrait de diminuer les concentrations moyennes de PM2,5 et de réduire de 144 000 le nombre de décès prématurés par an, par rapport à la situation actuelle. Les PM2,5 se réfèrent aux particules d'un diamètre maximal de 2,5 μm. Les petites particules peuvent pénétrer profondément dans les poumons.


Les bienfaits des ions négatifs, et où les trouvent-ont ?


La capacité de défense du corps humain dépend en grande partie du fait de respirer une atmosphère avec un bon pourcentage d'ions négatifs. Nous ne pouvons malheureusement pas "commander" un orage lorsque nous le souhaitons ou vivre continuellement dans les environnements naturels qui les produisent. Nous devons les fabriquer de manière simple et facile et les absorber avec efficacité. Dans la nature, les ions négatifs se trouvent près des cascades, en montagne, en forêt. 


Comment peut-on produire les ions négatifs et comment sont-ils absorbés ?


Il existe des appareils qui produisent des ions négatifs mais attention car beaucoup d'entre eux produisent également de l'ozone ou dégagent une odeur par la structure de l'appareil. Un bon ioniseur d'air doit pouvoir reproduire sans souci une quantité aussi importante qu'une cascade surtout si vous êtes en ville vu le taux de pollution.

Les ions négatifs peuvent être absorbés par une voie interne ou par voie locale. La peau est l'organe le plus grand de notre organisme. Avec un poids de cinq kilos, une superficie de plus de deux mètres, elle peut constituer un véhicule idéal pour l'absorption des ions négatifs.


Quand la concentration d’ions négatifs bénéfiques est-elle optimale ?

 

- Après l’orage et la pluie

- En altitude (800 – 1500 mètres)

- En terrain granitique

- À la campagne

- En forêt

- Au bord de la mer, près des vagues déferlantes

- Non loin d’une cascade, d’une fontaine, d’un jet d’eau

- Sous la douche (tiède ou froide)


Quand la concentration d’ions négatifs bénéfiques est-elle faible ?

 

1- Avant l’orage

2- Par mauvais temps

3- Par temps humide ou dans le brouillard

4- Aux équinoxes

5- Lors de la nouvelle ou de la pleine Lune

6- En air confiné (local, transport en commun, auto, école, bureau, hôpital)

7- En air conditionné

8- Près de certains appareils électriques (ordinateur, télévision, photocopieuse, radiateur électrique)

9- En cas de pollution (urbaine, domestique, tabac)

DUOTQAIR200ANALYSEUR
1.50 kg

Fiche technique

couleur
Anthracite bleuté
Consommation électrique
1.5 watt/h
Surface conseillée
jusqu'à 50 m2 (30 m2 pour les milieux les plus pollués)
Production ions négatifs
450 000 par cm3 à 1m de l’appareil 3000 milliards par seconde
Optiques ionique
24 aiguilles
Niveau sonore
0 dB
Alimentation électrique
100-250 Volts
Dimensions
95 cm x 6 cm x 7 cm
Niveau d'ozone
Garantie sans émission d’ozone* Brevet déposé, mesuré par laboratoires indépendants Intertek et Certam
Certification
CE EMC, sécurité, sans ozone, PEFC
Contenu du pack
1 ioniseur d'air 1 câble d'alimentation 1 notice d'utilisation

Cliquez ici pour laisser un commentaire